Présentation
Publications
 

Publications

Demande de renouvellement d’agrément

Demande de renouvellement d’agrément

A l’occasion, de la demande de renouvellement d’agrément pour le Conservatoire botanique national du bassin parisien, nous publions un dossier scientifique présentant le bilan de l’activité du Conservatoire pour la période échue, ainsi que le projet du CBNBP pour les cinq années à venir.

Ce riche bilan est le fruit d’un partenariat soutenu avec les collectivités locales et les services de l’Etat ainsi que de nombreuses collaborations avec des acteurs publics et privés. Il a permis la mise en œuvre de l’ensemble des missions fondamentales de l’agrément du Conservatoire et d’accompagner les politiques publiques dans un souci de rigueur scientifique et de partage de l’information, cela dans un climat de confiance de nos partenaires et avec l’enthousiasme de l’équipe professionnelle du CBNBP.

Lien PDF avec la demande d’agrément







Guide des végétations remarquables de la région Ile-de-France

Guide des végétations remarquables de la région Île-de-France

Auteurs : Thierry FERNEZ, Pierre LAFON & Frédéric HENDOUX

Faisant suite à la récente diffusion du Synopsis phytosociologique des groupements végétaux d’Île-de-France, le Guide des végétations remarquables de la région Île-de-France vient apporter précisions et compléments sur les végétations d’intérêt patrimonial en région.

L’Île-de-France connaît une pression urbaine grandissante qui menace fortement les milieux naturels de la région. Cet ouvrage a pour ambition de permettre au plus grand nombre d’apprendre à reconnaître ces habitats et leurs végétations.

Le premier volume a une vocation généraliste. Il s’ouvre sur une description du contexte francilien, puis développe une réflexion sur le concept de patrimonialité appliqué aux communautés végétales d’Île-de-France, et propose des critères pour définir la valeur écologique intrinsèque d’un site.

Le second volume est davantage conçu pour un usage opérationnel, avec une clé de détermination des alliances phytosociologiques et la description en fiches synthétiques de chacun des 55 types de végétations considérés à ce jour comme étant les plus remarquables en Île-de-France.

Ce guide est destiné aux professionnels de l’environnement, qu’ils soient gestionnaires d’espaces naturels, agents des collectivités territoriales ou des services de l’État en charge de l’environnement, ainsi qu’aux bureaux d’études. C’est un outil dans l’identification des habitats naturels et dans l’analyse dynamique de leur valeur écologique et patrimoniale.

Nous espérons que ce guide suscitera le développement de la phytosociologie en Île-de-France, et qu’ainsi s’enclenche une dynamique d’accroissement significatif de la connaissance des communautés végétales franciliennes.

Si vous souhaitez des exemplaires papier, nous vous demandons d’envoyer un e-mail à l’adresse suivante (des exemplaires vous seront transmis gratuitement, dans la limite du stock disponible) : snpr.driee-if@developpement-durable.gouv.fr

Vous pouvez aussi les télécharger :


Atlas de la flore patrimoniale du Val d'Oise

Atlas de la flore patrimoniale du Val d'Oise

Auteurs : Fabrice Perriat, Sébastien Filoche & Frédéric Hendoux

L’Atlas de la flore patrimoniale du Val d’Oise représente l’aboutissement de dix années de travaux d’inventaire de la flore sauvage du département et fait suite à une collaboration fructueuse entre le Conseil départemental et le Conservatoire botanique national du Bassin parisien. Le Val d’Oise est désormais l’un des départements les mieux connus d’Île-de-France et des autres régions que couvrent les activités du Conservatoire botanique national du Bassin parisien (Bourgogne, Champagne-Ardenne, Centre). Près de 215 000 données ont ainsi été collectées sur le terrain ou recueillies dans la bibliographie botanique !

Si le Val d’Oise ne présente pas la richesse et la spécificité de certains milieux naturels du sud de l’Île-de-France, il n’en demeure pas moins un territoire attractif par ses milieux et paysages naturels. Des corniches de la Seine aux rivières et marais du bassin amont de l’Oise (Sausseron, Ysieux…), des prairies du Vexin occidental aux pelouses et landes des terrasses alluviales anciennes de la Seine aval en passant par les forêts des buttes de Rosne ou d’Arthies, la flore patrimoniale du Val d’Oise présente de nombreuses espèces typiques de ces milieux.
On découvrira en effet au fil de ces pages que le Val d’Oise recèle, en dépit de son taux d’urbanisation et de sa petite taille, de grandes richesses végétales. Près d’un millier d’espèces de plantes sauvages ont été observées ces quinze dernières années ! On verra également que la flore connaît des changements significatifs de composition et de répartition depuis plusieurs décennies.

Cet ouvrage présente 277 espèces patrimoniales à l'échelle du département en raison de leur vulnérabilité, de leur spécificité ou de leur rareté. Il s'adresse aussi bien aux botanistes, aux acteurs de l'environnement, aux collectivités territoriales qu'au grand public souhaitant se familiariser et protéger ce patrimoine floristique précieux.

Vous pouvez trouver l'atlas de la flore patrimoniale du Val d'Oise en librairie au prix de 35 € TTC ou en ligne (www.biotope-editions.com).


Synopsis phytosociologique des groupements végétaux d'Île-de-France

Synopsis phytosociologique des groupements végétaux d'Île-de-France

Auteurs : Thierry Fernez et Gaël Causse

Fruit d'un long travail initié par le CBNBP en 2010, le Synopsis phytosociologique des groupements végétaux d'Île-de-France est désormais téléchargeable en ligne sous format numérique (fichier PDF). Mené en parallèle de l'élaboration du référentiel syntaxonomique des végétations du CBNBP qui recense tous les syntaxons du territoire d'agrément, le synopsis francilien est un document régional de référence sur les végétations présentes ou signalées historiquement en Île-de-France. Chaque association fait l'objet d'une courte description : physionomie, caractéristiques écologiques, répartition générale, chorologie régionale et habitats naturels concernés par l'association (codes Corine Biotopes et Cahiers d'Habitats Natura 2000).
Le résultat est une liste commentée de 442 associations (ou groupements élémentaires) organisées dans un synsystème comprenant 142 alliances, 71 ordres et 41 classes phytosociologiques. Le dépouillement de plus de 500 références bibliographiques a été nécessaire pour mener ce travail à bien.
Étape initiale dans la connaissance et l'identification précise des végétations d'Île-de-France, nous espérons que cette première version du synopsis constituera un outil précieux pour toutes les personnes travaillant dans le domaine de la connaissance, de la gestion et de la préservation des milieux naturels, et plus largement pour toutes celles et ceux qui s'intéressent à la phytosociologie francilienne. Des versions actualisées et complétées (notamment avec les cortèges caractéristiques) devraient voir le jour dans les années futures, au fur et à mesure de l'amélioration de la connaissance régionale et des évolutions de la syntaxonomie.
Après le fameux Synopsis commenté des groupements végétaux de la Bourgogne et de la Champagne-Ardenne (Royer et al., 2006), le synopsis phytosociologique des groupements végétaux d'Île-de-France vient à son tour consolider la connaissance régionale des végétations du territoire d'agrément. Dans l'attente du catalogue de la région Centre en cours d'élaboration, celui-ci viendra alors compléter les catalogues régionaux de végétations de l'ensemble du territoire du CBNBP.

Télécharger le Synopsis des groupements végétaux d'Île-de-France


Plan régional d’actions en faveur du Flûteau nageant en Île-de-France (2014-2018)

Plan régional d’actions en faveur du Flûteau nageant en Île-de-France (2014-2018)

Le Flûteau nageant (Luronium natans (L.) Raf., 1840) est une espèce aquatique que l’on trouve dans une grande variété de milieux humides et notamment les mares oligotrophes , mais qui est en forte regression en France et dans le reste de l’Europe. Inscrite à la Directive Habitats-Faune-Flore, elle fait l’objet depuis 2012 d’un Plan National d’Actions (PNA). En vue de mettre en place des actions adaptées en Île-de-France, la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie (DRIEE) a confié au CBNBP la tâche de rédiger la déclinaison régionale de ce PNA et d’assurer son animation. Ce plan régional d’actions fait ainsi un état des lieux de la connaissance de l’espèce en Île-de-France et expose la stratégie régionale adoptée au travers de fiches-actions. Les actions prioritaires à engager pour le Flûteau nageant s’articulent ainsi autour des thématiques de la connaissance (prospections complémentaires, suivis standardisés, lien avec la politique Natura 2000,..), la conservation (gestion conservatoire des populations et des habitats, renforcement du dispositif réglementaire,…) et la communication (formation, rédaction d’un guide technique,…) en lien avec les partenaires régionaux, notamment l’ONF. L’application de ce plan est en cours depuis l’été 2014.

Télécharger le PRA IDF Luronium natans

Télécharger le PNA Luronium natans


Notice pour le choix d’arbres et d’arbustes pour la végétalisation à vocation écologique et paysagère en région Centre

Notice arbres arbustes_CBNBP

Auteurs : Sarah GAUTIER

Soutenue par la Région Centre, cette notice est un outil opérationnel qui permettra de mieux prendre en compte les conditions environnementales locales dans les projets écologiques et paysagers. Créée dans le but de guider le choix des aménageurs, décideurs ou gestionnaires, elle présente ainsi 61 espèces de ligneux indigènes adaptés aux conditions des différentes régions naturelles du Centre.

Télécharger le document










Bilan des observations botaniques sarthoises les plus intéressantes depuis la publication de l’atlas

Observations botaniques sarthoises

Auteurs : Jeanne Vallet

Au 31 Août 2008, date à laquelle l’inventaire a été figé en vue de la rédaction de l’atlas de la flore sauvage du département de la Sarthe, le nombre de données floristiques sur la Sarthe dans la base Flora s’élevait à 291 185 données (Hunault et Moret, 2009). Depuis, l’inventaire a été poursuivi avec notamment la mise en place d’un nouveau plan de prospection basé sur le maillage 5 x 5 km et ce nombre de données atteint, au 21 janvier 2013, 301 373 données.
C’est pourquoi il apparaît aujourd’hui intéressant de dresser un bilan des observations les plus intéressantes de ces dernières années. Ce bilan traite des espèces peu fréquentes dans le département c’est-à-dire considérées RR à RRR selon le nouvel indice de rareté utilisé au CBNBP (Rambaud et al. 2012). Seront présentées les découvertes de stations qui n’étaient pas connues de façon contemporaine (après 1990) sur la commune où elles ont été observées. Aussi ce bilan minimise le nombre de nouvelles stations d’espèces peu fréquentes nouvellement découvertes car il ne considère que les stations trouvées sur de nouvelles communes alors que de nouvelles stations ont aussi pu être trouvées ailleurs dans des communes où l’espèce était déjà connue.

Télécharger le document


Atlas des habitats de Seine-Saint-Denis

Atlas des habitats de Seine-Saint-Denis

Depuis 2006, le CBNBP assure une mission de connaissance des végétations en partenariat avec le Conseil général de Seine-Saint-Denis.

Dans ce cadre, la publication de l’ « Atlas des habitats naturels et semi-naturels de la Seine-Saint-Denis » vient concrétiser un travail de 3 années de terrain. Il est destiné à apporter une meilleure connaissance des végétations présentes en milieu urbain et périurbain et permet la caractérisation des habitats de ce territoire. Chacun d’entre eux fait l’objet d’une fiche comprenant une présentation générale de la végétation et de ses principales variantes présentes en Seine-Saint-Denis. La fiche intègre également des informations sur la flore et la faune typique, une carte de répartition à l’échelle du département, les risques de confusion, les habitats en contact, la dynamique de la végétation et des pistes de gestion.

Cet ouvrage est destiné aux naturalistes, néophytes ou éclairés, ainsi qu’aux gestionnaires souhaitant appréhender au mieux la gestion des communautés végétales. Il sera un outil de terrain précieux et permettra de porter un regard plus fin sur les végétations.

L’atlas des végétations de Seine-Saint-Denis est téléchargeable ici

Pour une lecture optimale du document :

  • téléchargez chacune des parties de l’atlas au format pdf
  • en mode affichage, sélectionnez « Afficher deux pages »
  • pour imprimer, configurer si possible une impression recto-verso avec 2 feuilles par page au format portrait

  • Vers un indice de rareté robuste hiérarchisant les actions de conservation de la flore (2012)

    Auteurs : Maëlle Rambaud, Frédéric Hendoux & Sébastien Filoche

    La rareté est un concept largement utilisé en écologie et biologie de la conservation, bien qu'il n'existe ni définition ni méthode universelle pour la caractériser. Dans cet article, nous avons comparé deux indices de rareté (l'un résultant d'un partitionnement par les médoïdes, l'autre d'une suite de raison deux). Nous avons jugé la pertinence de chacun d'entre eux sur des données floristiques d'Île-de-France, en termes d'écologie, de stabilité face aux changements d'échelles spatiales et temporelles, et de relation avec le degré de menace des espèces végétales (obtenu via la liste rouge régionale). Nos analyses montrent que le partitionnement par les médoïdes est l'indice le plus robuste lorsque le jeu dc données initial est important. Il est en adéquation avec les théories écologiques, offre une bonne stabilité face aux changements d'échelles et une bonne corrélation avec les degrés de menace des espèces.


    Effort d'échantillonnage et atlas floristiques - exhaustivité des mailles et caractérisation des lacunes dans la connaissance (2012)

    Effort d'échantillonnage et atlas floristiques - exhaustivité des mailles et caractérisation des lacunes dans la connaissance

    Auteurs : Jeanne Vallet, Maëlle Rambaud, Loïc Coquel, Laurent Poncet, Frédéric Hendoux

    Les atlas floristiques sont des outils centraux pour les politiques de conservation de la flore même si l'effort d'échantillonnage est rarement homogène sur les territoires concerneés. Ce travail vise à développer une méthode pour estimer le taux d'exhaustivité des unités géographiques d'échantillonnage d'atlas floristiques. Il propose également un outil d'aide à la prospection pour parer à l'hétérogénéité de l'effort d'échantillonnage et optimiser l'efficacité de nouveaux inventaires. Une synthèse bibliographique couplée à des tests sur un jeu de données a abouti au choix d'un estimateur non paramétrique, le Jackknife 1, pour estimer la richesse réelle des unités géographiques d'échantillonnage. Le nombre de données de chaque unitégéographique d'échantillonnage est utilisé comme estimateur de l'effort d'échantillonnage. Le rapport entre la richesse observée et cette richesse estimée donne le taux d'exhaustivité de l'inventaire de chaque unité géographique d'échantillonnage. Dix-huit variables ont ensuite été sélectionnées pour décrire les inventaires et orienter les futures prospections ; ces variables renseignent les localisations, les périodes et les espèces à privilé gier pour de futurs inventaires. ©2012 Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.


    Les milieux naturels et les continuités écologiques de Seine-et-Marne

    Laurent AZUELOS (CBNBP) et Olivier RENAULT (Conseil général de Seine-et-Marne)

    En 2005, le Département de Seine-et-Marne s'est engagé dans un important programme de connaissance et de valorisation de la biodiversité de son territoire. Mené en étroite collaboration avec le Conservatoire botanique national du Bassin parisien, le Muséum national d'Histoire naturelle et dix associations de protection de la nature, l'Atlas dynamique de la biodiversité de Seine-et-Marne est destiné à apporter des éléments de réflexion aux aménageurs et gestionnaires du territoire.
    Focalisé sur les milieux naturels, ce troisième tome renferme un atlas des végétations de Seine-et-Marne, une analyse des continuités écologiques du département réalisée sur la base des données faunistiques et floristiques, ainsi qu'une "boite à outils" disponible pour les décideurs souhaitant s'impliquer dans la prise en compte de la biodiversité et la mise en œuvre de la trame verte et bleue.

    Titre : Les milieux naturels et les continuités écologiques de Seine-et-Marne
    Auteur(s) : Ouvrage collectif sous la coordination de Laurent Azuelos (CBNBP) et d’Olivier Renault (Conseil général de Seine-et-Marne)
    Parution : 2013/06
    Nombre de pages : 416
    Dimensions : 210 x 297 mm
    Nombre d'illustrations : 694 en couleurs
    Édition : Conseil général de Seine-et-Marne
    ISBN : 978-2-35404-036-9
    Prix : 49,00 €





    Typologie des végétations de dalles et de pelouses calcaires sèches en région Centre

    Ophélie BESLIN, Damien PUJOL, Gaël CAUSSE, Jordane CORDIER, Héléna BRESSAUD et Julien MONTICOLO

    Depuis 2009, le CBNBP s'investit dans une meilleure connaissance et caractérisation des habitats en région Centre, condition nécessaire pour toute cartographie pertinente des habitats, la bonne application de Natura 2000, de la Trame verte et bleue et du carnet B et plus globalement pour la hiérarchisation des enjeux en termes d'habitats.
    Première étape de cet ambitieux projet, la typologie des végétations de dalles et de pelouses calcaires sèches, avec une approche phytosociologique, présente de façon ordonnée et didactique une typologie régionale des associations relevant des pelouses calcaires sèches non-sableuses.
    Mené à évoluer, ce document vise à apporter une version exhaustive, organisée et homogénéisée du synsystème régional, afin de permettre d'identifier les communautés apparentées au plus précis, au moyen d'une clé d'identification et de fiches descriptives de végétation. Cette synthèse apporte ainsi à l'échelle régionale, une référence scientifique accessible et utilisable par les acteurs de l'environnement et botanistes.
    Dans la continuité de ce travail, le CBNBP réalisera et diffusera au terme de l'année 2013, un synopsis phytosociologique des groupements végétaux de la région Centre.



    Parution de la Liste Rouge Régionale de la flore vasculaire d'Île-de-France

    Sophie AUVERT, Sébastien FILOCHE, Maëlle RAMBAUD, Anne BEYLOT et Frédéric HENDOUX

    Pour la première fois, la démarche d’élaboration d’une Liste rouge régionale des espèces menacées de disparition a été appliquée à la flore vasculaire d’Île-de-France, selon les critères définis par le standard international de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Cet état des lieux met en évidence l’appauvrissement et la banalisation de la flore francilienne.
    L’ensemble de la flore vasculaire (ptéridophytes et spermaphytes) francilienne a été analysée par le Conservatoire botanique national du Bassin parisien (CBNBP), service scientifique du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), appuyé par un groupe d’experts régionaux, et avec le soutien de la Région Île-de-France. C’est ainsi 1 537 espèces indigènes de fougères et de plantes à fleurs d’Île-de-France qui ont été passées au crible des critères de l’UICN !
    Publiée en partenariat avec Natureparif, l’agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, cette Liste rouge régionale de la flore vasculaire d’Île-de-France a permis d’établir que 85 espèces végétales (6 %) semblent avoir disparu de la région depuis le XVIIIe siècle et 400 autres (26 %) sont aujourd’hui menacées. Parmi celles-ci, 128 courent un risque majeur d’extinction (8 %) dans les prochaines années.
    La destruction et la dégradation des habitats naturels représentent la principale cause de régression des espèces végétales. L’urbanisation et les changements de pratiques agricoles sont responsables de la disparition progressive de nombreuses espèces comme l’Adonis d’automne, petite plante compagne des cultures, classée en « danger critique d’extinction ». La Sabline sétacée, classée quant à elle « en danger », a vu ses effectifs décliner dans de nombreuses régions. L’Île-de-France accueille plusieurs des dernières stations françaises de cette petite caryophyllacée blanche (famille des OEillets).
    Pour enrayer ce phénomène, des actions de conservation et de gestion des milieux naturels sont mises en oeuvre en Île-de-France depuis plusieurs années. Certaines espèces à forte valeur patrimoniale, comme le Flûteau nageant ou les messicoles bénéficient d’un plan national d’actions pour assurer leur sauvegarde. Cependant, beaucoup reste encore à faire pour préserver ce patrimoine naturel commun.



    Parution de l’Atlas de la flore sauvage de Seine-et-Marne

    Auteurs : Sébastien FILOCHE, Fabrice PERRIAT, Frédéric HENDOUX et jacques MORET

    L’atlas de la flore sauvage de Seine-et-Marne s’inscrit dans le cadre de la politique départementale relative aux espaces naturels sensibles et dans un vaste programme de connaissance et de valorisation des ressources naturelles du département. Il sera suivi de trois autres atlas respectivement consacrés à la faune, aux habitats et continuités écologiques, et à la prise en compte de la biodiversité dans l’aménagement du territoire. Il s’inscrit aussi dans les missions d’inventaire et de diffusion des connaissances du Conservatoire botanique national du Bassin parisien pour lesquelles il a obtenu un agrément par le ministère chargé de l’environnement.
    Cet ouvrage, fruit de plusieurs années d’inventaire, est le premier consacré à la flore du département, les anciens ouvrages ayant une portée plus régionale. Il valorise le grand nombre de données bibliographiques saisies et toutes les données modernes acquis ces dernières années, pour aboutir à une synthèse qui se veut la plus représentative possible du patrimoine floristique seine-et-marnais. Il a été conçu de façon à être accessible à tous, en conservant un caractère scientifique ; grâce à une mise en page attrayante, un vocabulaire simple et une iconographie abondante (près de 1730 photographies en couleur).
    La première partie de l’ouvrage est consacrée aux principaux facteurs influençant la répartition de la flore (la géologie, le climat…) ; traite de l’histoire de la botanique ; décrit les petites régions naturelles du département ; présente la méthodologie de l’atlas. Sa partie centrale est dédiée à la présentation de toutes les espèces indigènes et naturalisées sous forme de 1443 fiches illustrées et classées par ordre alphabétique, suivie des espèces accidentelles et subspontanées. Chaque fiche contient une carte de répartition avec un commentaire détaillé, une illustration, la période de floraison, l’écologie, la fréquence et la chorologie de la plante. Des précisions sont éventuellement apportées sur les causes de régression, la taxonomie ou concerne un caractère invasif. La dernière partie fait le bilan de la connaissance floristique du département au travers de la définition des enjeux, de sa richesse et des menaces qui pèsent sur les milieux naturels.
    Cet ouvrage est destiné à toute personne désirant découvrir ou approfondir son savoir sur la flore seine-et-marnaise et constitue un outil indispensable pour les gestionnaires du patrimoine naturel, les aménageurs et pour guider les élus et les collectivités locales dans leur politique environnementale.

    Dimensions : 210 x 297 mm ;
    Pagination : 688 pages (3 950 g) ;
    Nombre d’illustrations : 1 630 illustrations en couleurs ;
    Façonnage : Relié ;
    Parution : Juin 2010 ;
    Coédition : Librairie des Musées /Conseil général de Seine-et-Marne ;
    Prix indicatif : 59 euros.



    Parution de l’Atlas de la flore sauvage du département du Val-de-Marne

    Auteurs : Fabrice PERRIAT, Sébastien FILOCHE et jacques MORET

    L’Atlas de la flore sauvage du département du Val-de-Marne est le reflet de plusieurs années de prospections et l’aboutissement d’une synthèse qui se veut la plus représentative possible du patrimoine floristique val-de-marnais. Cet ouvrage, qui constitue un état initial de la diversité floristique du Val-de-Marne, vient compléter la connaissance relative à la petite couronne parisienne, entamée par le CBNBP en 2001. Il recense les 1208 plantes vasculaires répertoriées et met en évidence les zones à enjeux d’un point de vue floristique, ainsi que les menaces qui pèsent sur les milieux naturels. Plus inédit encore, les 20 espèces considérées comme les plus menacées du département sont mises en avant sous forme d’un cahier photographique.
    Cet atlas a été réalisé dans le respect de l'exactitude scientifique, avec le souci d'être à la portée de tous. Un vocabulaire accessible, une iconographie très abondante et une mise en page dynamique le rendent utilisable par toute personne désirant découvrir ou approfondir son savoir sur la flore du département. L’ouvrage présente tout d’abord les différentes composantes du département influant sur la répartition de la flore, ainsi que les modalités et méthodologies d'inventaires et de rédaction de l’ouvrage. La partie la plus conséquente est réservée à la présentation des 1055 plantes vasculaires (indigènes ou naturalisées) qui existent ou ont existé sur le territoire départemental. Chaque espèce est illustrée d'une photographie en couleur et d'une carte de répartition. Un commentaire présente l'écologie, la répartition et les particularités de l'espèce. Avant la présentation d'une synthèse finale détaillant l’évolution du patrimoine floristique, une troisième partie identifie les principaux parcs et espaces naturels du département. Pour chaque site, un paragraphe et des photographies illustrent l’intérêt floristique et la gestion souhaitable pour améliorer la biodiversité.
    Nous espérons que la parution de cet atlas apportera un autre regard sur la flore urbaine et suscitera, auprès du grand public, des naturalistes, des gestionnaires du patrimoine naturel, des aménageurs mais aussi des collectivités et de nos élus, un regain d’intérêt pour la préservation et la valorisation du patrimoine naturel du Val-de-Marne. En dressant un état de référence, il permettra de suivre l’évolution de la diversité végétale dans les décennies à venir, dans un contexte où le maintien de la biodiversité fait face à de fortes pressions.

    480 pages couleur en format A4 ;
    Editions Biotope et Muséum national d'Histoire naturelle ;
    Prix indicatif : 60 euros.



    Parution de l'Atlas de la flore sauvage du département de la Sarthe

    Auteurs : Gérard HUNAULT et Jacques MORET

    Paru en novembre 2009, l'Atlas de la flore sauvage du département de la Sarthe est le sixième titre de la collection des atlas floristiques réalisés par le Conservatoire botanique national du Bassin parisien. Fruit d'un travail collectif réalisé pendant plus de 10 ans par le réseau des botanistes sarthois et piloté par la délégation sarthoise du CBNBP, il fait suite à l’Atlas des plantes protégées de la Sarthe (2003).
    L’ouvrage traite de plus de 1500 taxons présents en Sarthe et réalise la synthèse de l’ensemble des connaissances sur la flore vasculaire de ce département. Du Pays d'Alençon à celui de la Vallée du Loir, du Pays de la Haute Sarthe au Perche sarthois, il cartographie, commune par commune, l'ensemble des espèces sauvages présentes et en dresse des monographies. Chaque plante dispose ainsi d'une fiche complète avec :

    • une ou deux photographies prises sur le terrain ;
    • une carte de répartition détaillée sur laquelle figurent les données anciennes et les données modernes ;
    • les cotations ancienne et actuelle de rareté ;
    • des indications sur son statut de protection et sur son statut d'indigénat ainsi que sur le type de milieux où elle prospère ;
    • un commentaire sur sa distribution et, pour les plus rares, sur les observations dont elle a fait l'objet.

    Un chapitre séparé traite également des plantes subspontanées notées sur le territoire sarthois. En complément à la partie Atlas, les auteurs s'arrêtent également sur les différents facteurs influençant la répartition de la flore (géologie, réseau hydrographique, climat, activités humaines...) et sur l'histoire de la botanique sarthoise. Ils dressent en conclusion un bilan de l’état de la flore du département et de sa transformation au cours des derniers siècles, en insistant tout particulièrement sur l’évolution du statut de fréquence des différentes espèces (espèces en extension, banales ou en raréfaction ; espèces disparues et espèces nouvellement apparues), sur le statut des espèces allochtones (notamment des espèces invasives), sur la situation des espèces patrimoniales (en particulier des espèces protégées) et sur la responsabilité des différentes collectivités territoriales dans la conservation des espèces les plus menacées.

    640 pages couleur en format A4 ;
    Editions Biotope et Muséum national d'Histoire naturelle (Collection Parthénope);
    Prix indicatif : 66 euros.



    Parution de l’Atlas de la flore sauvage du département de l'Eure-et-Loir

    Auteurs : Rémi DUPRE, Pierre BOUDIER, Pierre DELAHAYE, Michel JOLY, Jordane CORDIER et jacques MORET

    Cet ouvrage est le résultat de plusieurs années de prospections et recense près de 1400 espèces de plantes sauvages. Une mise en page dynamique et claire, un vocabulaire accessible et une illustration très abondante (1800 photographies en couleurs) le rendent précieux et utilisable par toute personne désirant approfondir son savoir sur la flore du département. Il représente aussi un outil de connaissance indispensable pour les gestionnaires du patrimoine naturel, les aménageurs et les collectivités locales dans leur politique environnementale.
    Le lecteur y trouvera les différents facteurs influençant la répartition de la flore (géologie, climat, activités humaines...), une présentation des paysages d'Eure-et-Loir (Beauce, Perche, vallées...), une description détaillée des habitats naturels et une synthèse du patrimoine floristique local (évolution, protection...).
    Enfin, 1400 fiches illustrées, classées par ordre alphabétique des familles, décrivent l'ensemble des espèces du département. La plupart des fiches contiennent pour chaque plante recensée :

    • une ou deux photographies et la carte de répartition commentée ;
    • l'écologie et les critères de reconnaissance ;
    • les dates de floraison et la fréquence ;
    • l'évolution de sa distribution depuis le XIXème siècle.

    488 pages couleur en format A4 ;
    Editions Biotope et Muséum national d'Histoire naturelle ;
    Prix indicatif : 60 euros.



    Parution de l’Atlas de la flore sauvage de Bourgogne

    Auteurs : Olivier Bardet, Eric Fedoroff, Gaël Causse et Jacques Moret

    L’Atlas de la flore sauvage de Bourgogne est issu de la synthèse de deux siècles de littérature botanique, de plus de 30 ans de données valorisées par des bénévoles et de six années de prospections intensives par quatres botanistes du CBN.
    L’ouvrage suit un plan classique :

    • Première partie consacrée à la présentation de la région et de la méthodologie d’inventaire,
    • Seconde partie consacrée aux monographies d’espèces,
    • Dernière partie consacrée à l’analyse des données.

    La partie « espèces » est séparée en trois, avec un regroupement par thématique : espèces protégées / menacées en France, espèces envahissantes en Bourgogne puis toutes les autres espèces classées par ordre alphabétique.
    Toutes les espèces notées en Bourgogne sont traitées, avec des monographies plus ou moins développées selon l’importance du taxon (indigène rare ou accidentel par exemple).

    Ouvrage en couleur de 754 pages ;
    Co-édition Parthénope / Muséum national d’Histoire naturelle ;
    Prix indicatif de 69 €.



    Atlas de la flore sauvage du département du Loiret

    Auteurs : Damien PUJOL, Jordane CORDIER et Jacques MORET

    Cet ouvrage décrit et illustre tous les grands types de milieux du Loiret qu'ils soient d'intérêt européen ou plus communs, et précise leur répartition, de façon la plus accessible à tous. Plus inédit encore, il propose une clef simplifiée d'identification des familles végétales du département, abondamment illustrée et destinée à permettre à chacun de s'initier à la botanique et à la flore du département, tout en se repérant plus facilement dans l'atlas. Enfin, ayant pour objet de faire connaître la flore du Loiret, cet atlas synthétise toutes les connaissances anciennes et modernes portant sur le département. Plus de 1380 plantes sont ainsi concernées, soit près de 25 % de la flore de France.
    Chaque espèce, classée par famille, est présentée sous la forme d'une fiche composée d'une carte de répartition, d'une photographie, de l'écologie, de la période de floraison, de l'indigénat, du statut patrimonial, du degré de rareté, des critères destinés à éviter les erreurs de détermination, d'un commentaire sur la répartition, et facultativement, d'une anecdote, d'un usage possible ou d'une mise en garde.
    Le lecteur dispose avec cet ouvrage d'un outil pédagogique, richement illustré (plus de 1800 photos), adapté pour approfondir ses connaissances botaniques et découvrir la richesse écologique du Loiret.



    Atlas de la flore remarquable du Val de Loire entre le bec d'Allier et le bec de Vienne

    Auteurs : Ludovic Boudin, Jordane Cordier et Jacques Moret

    Inscrite depuis 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, la Loire est considérée comme le "dernier fleuve sauvage français". Malgré la forte identité du patrimoine naturel du Val de Loire, peu d'ouvrages ont été consacrés à sa flore et ses milieux naturels. Cet Atlas, abondamment illustré, est le premier dédié à la Loire.
    Il invite, au fil du val, à découvrir l'originalité de la flore ligérienne, depuis la confluence de la Loire avec l'Allier jusqu'à sa confluence avec la Vienne. Tout au long de ce périple, le fleuve traverse les régions naturelles contrastées du Centre : Sancerrois, Sologne, forêt d'Orléans, Beauce… qui sont autant d'influences sur sa flore.
    Pendant plus de trois années, le Conservatoire botanique national du Bassin parisien a mené des inventaires précis et a rassemblé l'essentiel de la connaissance sur la flore ligérienne constituant une base de données inédite. Cet Atlas constitue l'aboutissement et la transmission de cette connaissance organisée et analysée.
    L'ouvrage s'attache à décrire les grands ensembles d'habitats de la Loire et les espèces remarquables qui leur sont inféodées. Ainsi, l'analyse de près de 160 000 données recensées sur les 172 communes du Val de la Loire moyenne entre bec d'Allier et bec de Vienne a permis d'identifier 230 espèces patrimoniales et plus de 20 espèces invasives. Ces espèces dites "remarquables" sont regroupées au sein de 11 grands types de milieux et près de 140 d'entre elles sont décrites sous forme de fiches illustrées et cartographiées.



    L'Atlas de la flore sauvage du département de la Seine-Saint-Denis

    Auteurs : Sébastien Filoche, Gérard Arnal et Jacques Moret

    L'Atlas de la flore sauvage du département de la Seine-Saint-Denis présente une synthèse de la connaissance relative au patrimoine floristique dionysien. Cet ouvrage s'insère dans le programme floristique du Bassin parisien qui a vu la publication, en 2004, de l'Atlas de l'Essonne. Illustré d'une riche iconographie, l'atlas a été réalisé dans le respect de l' exactitude scientifique, avec le souci d'être à la portée de tous. Sa réalisation s'appuie sur la compilation de nombreuses données (63 000) tirées d'ouvrages anciens, mais surtout récoltées ces cinq dernières années par des botanistes professionnels et amateurs éclairés.

    Après avoir décrit les modalités et méthodologies d'inventaires, le département est présenté au travers de ces différentes composantes (sols, géologie, relief, climat, mode d'occupation des sols.). La partie la plus importante du livre est réservée à la présentation des 947 plantes vasculaires (indigènes ou naturalisées) qui existent ou ont existé sur l' ensemble du département. Chaque espèce est illustrée d'une photographie couleur, d'une carte de répartition. Un commentaire présente l'écologie, la répartition et les particularités de l'espèce.

    Avant la présentation d'une synthèse finale, une troisième partie identifie les différents habitats naturels rencontrés dans le département. Pour chaque groupement végétal base de la notion d'habitat, plusieurs paragraphes présentent l'écologie, la répartition, la dynamique, la valeur patrimoniale, les menaces et la gestion souhaitable.

    Nous espérons que la parution de cet atlas suscitera, auprès des personnes passionnées par la nature, des spécialistes, des collectivités et des aménageurs, l'envie de poursuivre la sauvegarde de l'environnement de ce département et d'avoir un autre regard sur la flore urbaine.



    Atlas de la nature à Paris

    L’Atlas de la Nature à Paris en offre un panorama richement illustré et le descriptif le plus complet à ce jour. Il invite promeneurs buissonniers, citadins en mal de nature, savants et amateurs à y vérifier leurs trouvailles ou à en ajouter de nouvelles.

    La faune et la flore de la capitale appartiennent en effet au patrimoine de la ville. Cet atlas permet de les connaître précisément et souhaite contribuer à leur défense et à leur protection.
    Mais il offre encore davantage : une réflexion nourrie, souvent contradictoire et critique à laquelle se livrent urbanistes, paysagistes, géographes, scientifiques naturalistes et architectes concernant le problème fréquemment débattu de la place de la Nature dans la ville.

    Cet atlas est publié sous la direction de Jean-Baptiste Vaquin, Directeur de l’Atelier parisien d’urbanisme, avec le concours de Jacques Moret, directeur de l’Unité Inventaire et suivi de la biodiversité du Muséum national d’Histoire naturelle, ainsi que du Conservatoire botanique national du Bassin Parisien, en partenariat avec le Service de l’écologie Urbaine de la Direction des Parcs, Jardins et Espaces Verts de la Ville de Paris, et la participation de quelques-uns des meilleurs spécialistes des questions de la Nature et de la ville, réunis ici autour de Jean-Pierre Le Dantec, directeur de l’école nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette.



    Atlas de la Flore sauvage du département de l'Essonne

    Auteurs : Gérard ARNAL et Jean GUITTET

    Après l’Atlas des plantes protégées de la Sarthe, le CBNBP publie, en octobre 2004, le premier atlas complet de la flore d’un des 23 départements de sa zone d’agrément.
    Rédigé par Gérard ARNAL et Jean GUITTET, cet ouvrage de 608 pages présente les cartes de répartition, par commune, des 1335 espèces indigènes ou naturalisées constituant la flore sauvage, actuelle et passée de l’Essonne (196 communes).
    67 autres espèces, choisies parmi les subspontanées ou les accidentelles, complètent cet inventaire. Au total, 1395 espèces, sur les 1402 traitées, sont illustrées par une photographie.
    Ce livre, édité par Biotope et le MNHN, financé par le Conseil général et la DIREN Ile-de-France, repose sur 196 000 données, recueillies par plus d’une centaine de botanistes correspondants bénévoles, par les botanistes du CBNBP, par les auteurs et par la consultation de plus de 440 références bibliographiques.
    Une présentation détaillée du département de l’Essonne (relief, géologie, pédologie, hydrographie, occupation du sol, petites régions naturelles, politiques menées pour l’étude et la protection de la flore) constitue la première partie de l’ouvrage. Des commentaires sur la richesse floristique du département, la rareté des espèces, les changements de la flore au cours des siècles, les sites prioritaires pour la conservation de la biodiversité végétale en constituent la conclusion.



    Atlas des plantes protégées de la Sarthe

    Auteurs : Gérard HUNAULT et Jacques MORET

    Date de publication : 19 juin 2003

    Cent deux taxons protégés par la loi ont été indiqués dans le département de la Sarthe. Vingt et un bénéficient d'une protection nationale, 81 d'une protection régionale (Pays de la Loire). Un 103e taxon (Trapa natans), non protégé au titre de la loi française, mais bénéficiant néanmoins d'une protection au travers de la Convention de Berne est également présent.
    Chacun de ces taxons fait l'objet d'une fiche descriptive comprenant un court texte de présentation, une photographie et une carte de répartition (actuelle et passée) à l'échelle communale.
    Ces fiches sont regroupées en 10 chapitres, correspondant à de grands groupes de milieux. L'ensemble est précédé d'un rappel des textes de protection et d'une description géographique du département. L'ouvrage se termine par un bilan et par une présentation des mesures effectivement mises en ¦uvre au niveau du département pour conserver les espèces.

    Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

    © CBNBP-MNHN 2015