Dernière mise à jour des données : 23 Janvier 2022

Espèce végétale

Galium odoratum (L.) Scop., 1771

Aspérule odorante, Belle-étoile, Gaillet odorant

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD / S. FILOCHE, mars 2003. Galium odoratum (L.) Scop., 1771. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  G. ARNAL
© MNHN-CBNBP G. ARNAL

Caractères diagnostiques :

Plante vivace de 10-30 cm de hauteur, glabre, à souche grêle et rhizome traçant. Tiges dressées, quadrangulaires, non ramifiées. Feuilles verticillées par 6-8, ovales-lancéolées, longues de 2-5 cm, mucronées, scabres aux bords ; verticilles plus développés vers le milieu de la tige. Fleurs blanches en corymbe court terminant la tige, à bractées linéaires ; corolle à tube plus court que la longueur des lobes ; généralement quatre pétales, mais parfois trois ou cinq. Fruits hérissés de poils crochus. Floraison de mai à juin.

Confusions possibles :

Il n'y a pas de problème particulier de détermination.

Caractères biologiques :

Géophyte à rhizome ou hémicryptophyte. Plante médicinale, aromatique, tinctoriale et mellifère. Odeur caractéristique (coumarine) de foin coupé à la dessication.

Aspects des populations sociabilité :

Peut constituer des populations denses et importantes.

Caractères écologiques :

Espèce sciaphile, mésophile et qui recherche les climats relativement arrosés. Présente aux étages collinéen et montagnard (jusqu'à 1600 m). Bois à humus non ou peu acide, surtout dans les hêtraies pures ou mélangées, les chênaies-charmaies et chênaies pédonculées.

Habitats concernés :

Hêtraies-chênaies, hêtraies, hêtraies-sapinières (Fagetalia sylvaticae).

Répartition géographique :

Europe, Asie tempérée, Afrique du Nord. En France, espèce assez commune sur une grande partie du territoire mais très rare dans le sud-ouest et absente de la région méditerranéenne. Dans le territoire d'agrément du CBNBP, G. odoratum est présent en Bourgogne, où il est relativement abondant, également en Champagne-Ardenne, dans le nord de l'Ile-de-France et dans la Sarthe ; il est sporadique en région Centre.

Etat des populations :

Espèce assez stable, mais qui a tendance à régresser localement dans l'ouest de la France (Pays-de-la-Loire, Normandie, Poitou-Charentes) et en région Centre.

Menaces potentielles :

Ce n'est pas une espèce menacée à court ou moyen terme.

Bibliographie :

- ANTONETTI P., BRUGEL E., KESSLER F., BARBE J.-P. & TORT M., 2006. Atlas de la flore d'Auvergne - Conservatoire botanique national du Massif central. 984 p.
- BARDAT J., BIORET F., BOTINEAU M., BOULLET V., DELPECH R., GEHU J.-M., HAURY J., LACOSTE A., RAMEAU J.-C., ROYER J.-M., ROUX G. & TOUFFET J. , 2004. Prodrome des végétations de France. Publications Scientifiques du Museum national d’Histoire naturelle, Paris. Patrimoines naturels, 61 : 171 p.
- BUGNON F., 1995. Nouvelle Flore de Bourgogne. Tome II – Clés de détermination. Bulletin scientifique de Bourgogne, édition hors série, Dijon. 35 p. + XLII + 784 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.
- LAUBER K., WAGNER G., 1998, 2ème édition revue et corrigée 2001. Flora Helvetica. Flore illustrée de Suisse. Editions Haupt. 1615 p.
- RAMEAU J.-C., MANSION D., DUME G., 1993. Flore forestière française, guide écologique illustré, tome 2 : Montagnes. Ministère de l’Agriculture et Institut pour le développement forestier, Paris. 2421 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006