Dernière mise à jour des données : 27 Février 2022

Espèce végétale

Caucalis platycarpos L., 1753

Caucalide, Caucalis à fruits aplatis, Caucalis à feuilles de Carotte

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD, R. BAJON, mars 2001. Caucalis platycarpos L., 1753. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  G. ARNAL
© MNHN-CBNBP G. ARNAL

Caractères diagnostiques :

Plante annuelle de 10 à 50 cm de hauteur, glabre ou parfois légèrement pubescente. Tige dressée, pleine, striée-cannelée, hispide, à rameaux très divariqués ; feuilles 2 à 3 fois pennées, à folioles courtes, ovales-lancéolées, pennatifides à segments linéaires aigus ; feuilles fertiles semblables mais de plus petite taille. Inflorescence en ombelles terminales, à 2-3 rayons robustes, sillonnés-anguleux ; involucre nul ou à 1 bractée, involucelle de 2 à 3 bractées linéaires-aiguës. Fleurs blanches ou rosées ; fleurs centrales de chaque ombellule régulières, à pétales subégaux, hermaphrodites ; les externes unisexuées, mâles, très fortement zygomorphes (les pétales extérieurs hypertrophiés). Fruit = un diakène d'environ 1 cm de longueur, à 1 rang d'aiguillons lisses et crochus sur chaque côte secondaire. Floraison de mai à juillet.

Confusions possibles :

La détermination des Apiaceae étant parfois délicate, cette espèce peut être confondue avec pas mal d'autres ombellifères. Des échantillons complets (c'est-à-dire avec feuilles, fleurs et fruits) sont en général indispensables.

Caractères biologiques :

Thérophyte.

Aspects des populations sociabilité :

Rarement abondant.

Caractères écologiques :

Moissons sur sols calcaires, chemins, plus rarement dans les lieux rudéralisés ; jusqu'à 1500 m d'altitude.

Habitats concernés :

En général dans les groupements messicoles des Secalinetea.

Répartition géographique :

Espèce subméditerranéenne et subatlantique, présente dans preque toute l'Europe (à l'exception des régions les plus boréales), et aussi en Asie du sud-ouest (Mésopotamie, Palestine) et au Maghreb. En France, principalement dans le midi, jusqu'à la Loire et à la Saône ; accidentelle, mais pas rare, dans les autres régions, jusqu'en Picardie, en Lorraine, etc.

Etat des populations :

C'est typiquement une espèce adventice, dont les populations sont rarement importantes et erratiques ; elle est en régression dans le nord de la France.

Menaces potentielles :

Menacée par l'intensification des pratiques agricoles et l'utilisation généralisée des herbicides.

Bibliographie :

- ABBAYES (des) H., CLAUSTRES G., CORILLION R., DUPONT P., 1971. Flore et végétation du Massif armoricain - Tome 1 : flore vasculaire. Presses Universitaires de Bretagne, Saint-Brieuc. LXXV + 1226 p.
- ABOUCAYA A., JAUZEIN P., VINCIGUERRA L., VIREVAIRE M., 2000. Plan national d'action pour la conservation des plantes messicoles. Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement - Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles, Conservatoire botanique national de Gap-Charance, Conservatoire botanique national du bassin parisien.
- BONNIER G., réédition 1990. La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes. Editions Belin, Paris. 1401 p.
- JAUZEIN P., 1995. Flore des champs cultivés. INRA Editions/SOPRA, Paris et Vélizy-Villacoublay. 898 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006