Dernière mise à jour des données : 10 Janvier 2021

Espèce végétale

Bufonia paniculata Dubois ex Delarbre, 1800

Bufonie paniculée

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD, décembre 2002. Bufonia paniculata Dubois ex Delarbre, 1800. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

Caractères diagnostiques :

Plante annuelle ou bisannuelle, de 10-40 cm de hauteur, à tige rameuse à la base, glabre. Feuilles linéaires-étroites ou sétacées, atteignant 1,5 cm de long, engainantes à la base, sans stipules. Fleurs tétramères, solitaires, terminales ou axillaires ; pédicelles courts formant une panicule lâche. Sépales de 3,5-5 mm, libres, aigus, herbacés à bords scarieux, à 3-5 nervures bien visibles, les deux internes plus longs que les externes. Pétales blancs, entiers ou avec deux dents courtes, plus courts que le calice. Étamines 2-8, stigmates 2. Fruit = capsule en forme de lentille, s'ouvrant par une ou deux valves et comprenant une à deux graines de 1,5 mm de diamètre, fortement tuberculeuses. Floraison de juin à septembre.

Confusions possibles :

Il y a un risque de confusion avec Minuartia mutabilis et Minuartia rubra, dont les pétales et sépales sont au nombre de cinq.

Caractères biologiques :

Thérophyte estivale.

Aspects des populations sociabilité :

Espèce pionnière des bords rocailleux des chemins, des talus secs, des vignobles abandonnés… Peu concurrentielle, elle disparaît rapidement lorsque la végétation devient dense.

Caractères écologiques :

Pelouses calcaires rocailleuses, graviers alluviaux, pâturages ras. Espèce collinéenne à montagnarde.

Habitats concernés :

Pelouses collinéennes xérothermophiles sur calcaire ou basalte (Xerobromion erecti), parfois dans les moissons (Caucalidion lappulae).

Répartition géographique :

Euryméditerranéenne. En France, espèce surtout bien représentée dans le quart sud-est du territoire, et principalement en région méditerranéenne excepté la Corse. Elle n'a pas été revue dans de nombreux secteurs en remontant vers le nord. Dans le territoire d'agrément du CBNBP, B. paniculata, autrefois présent en Bourgogne, n'a pas été retrouvé.

Etat des populations :

C'est une espèce en forte régression en France.

Menaces potentielles :

B. paniculata semble menacé par la fermeture de ses milieux.

Bibliographie :

- ANTONETTI P., BRUGEL E., KESSLER F., BARBE J.-P. & TORT M., 2006. Atlas de la flore d'Auvergne - Conservatoire botanique national du Massif central. 984 p.
- BARDAT J., BIORET F., BOTINEAU M., BOULLET V., DELPECH R., GEHU J.-M., HAURY J., LACOSTE A., RAMEAU J.-C., ROYER J.-M., ROUX G. & TOUFFET J. , 2004. Prodrome des végétations de France. Publications Scientifiques du Museum national d’Histoire naturelle, Paris. Patrimoines naturels, 61 : 171 p.
- BERNARD C., 1996. Flore des Causses. Deuxième tirage. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest, nouvelle série - n° spécial 14 : 705 p.
- GIRERD B., 1991. La flore du département de Vaucluse - Nouvel inventaire 1990. Société botanique du Vaucluse et éditions A. Barthélemy, Avignon. 391 p.
- GRENIER E., 1992. Flore d'Auvergne. Société linéenne de Lyon. 655 p.
- LAUBER K., WAGNER G., 1998, 2ème édition revue et corrigée 2001. Flora Helvetica. Flore illustrée de Suisse. Editions Haupt. 1615 p.
- NETIEN G., 1993. Flore Lyonnaise. Société Linéenne de Lyon. 623 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006