Dernière mise à jour des données : 20 Juin 2021

Espèce végétale

Tragopogon dubius Scop., 1772

Grand salsifis, Salsifis douteux

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD, octobre 2002. Tragopogon dubius Scop., 1772. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© G. ARNAL
© G. ARNAL

Caractères diagnostiques :

Plante annuelle ou bisannuelle de 20 à 60 cm de hauteur, à racine pivotante ; tiges dressées, glabres, simples ou peu ramifiées. Feuilles longues, linéaires ; les caulinaires semi-embrassantes, brusquement rétrécies à la base et longuement acuminées. Inflorescence à capitules solitaires pouvant atteindre 4 à 10 cm de diamètre, concaves à la floraison ; pédoncule floral fortement dilaté et creux ; involucre de 8 à 12 bractées accrescentes ; fleurs jaune citron. Fruit = akène grisâtre à bec mince, un peu plus long que le reste du fruit ; akènes externes à angles aigus. Floraison de mai à juillet. Deux sous-espèces existent en France : - la sous-espèce major (Jacq.), la plus commune, qui se distingue par des pédoncules plus nettement renflés (8 à 10 mm de largeur), l'involucre dépassant peu les fleurs et les akènes à bec glabre au sommet. - la sous-espèce dubius, surtout présente dans le midi, à pédoncules de 4 à 6 mm de largeur, involucres dépassant nettement les fleurs et akènes laineux au sommet.

Confusions possibles :

Le Grand salsifi est polymorphe, mais se distingue assez facilement par ses pédoncules renflés sous les capitules.

Caractères biologiques :

Hémicryptophyte bisannuel.

Aspects des populations sociabilité :

Caractères écologiques :

Coteaux, pelouses calcaricoles, champs pierreux ou sablonneux.

Habitats concernés :

Végétation des pelouses calcaricoles sableuses à Armoise champêtre (Koelerion albescentis).

Répartition géographique :

C'est une plante subméditerranéenne-atlantique, présente en Europe méridionale et médiane et en Asie mineure. Elle est disséminée dans presque toute la France, mais devenant rare dans les régions non calcaires (nord Limousin, Bretagne) et dans l'est.

Etat des populations :

Globalement en régression, surtout dans le nord de la France où l'espèce est plutôt adventice.

Menaces potentielles :

Ce n'est pas une espèce menacée à court ou moyen terme.

Bibliographie :

- ABBAYES (des) H., CLAUSTRES G., CORILLION R., DUPONT P., 1971. Flore et végétation du Massif armoricain - Tome 1 : flore vasculaire. Presses Universitaires de Bretagne, Saint-Brieuc. LXXV + 1226 p.
- BOURNERIAS M., ARNAL G., BOCK C., 2001. Guide des groupements végétaux de la région parisienne. Nouvelle édition illustrée. Editions Belin, Paris. 640 p.
- GUINOCHET M., VILMORIN R. (de), 1973-1984. Flore de France. 5 volumes. Editions du C.N.R.S., diffusion Doin, Paris.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.
- LAUBER K., WAGNER G., 1998, 2ème édition revue et corrigée 2001. Flora Helvetica. Flore illustrée de Suisse. Editions Haupt. 1615 p.
- NETIEN G., 1993. Flore Lyonnaise. Société Linéenne de Lyon. 623 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006