Dernière mise à jour des données : 21 Février 2021

Espèce végétale

Thalictrum minus L., 1753

Petit pigamon, Pigamon mineur, Pigamon des dunes

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : M. DESCHAMPS, Juin 2007. Thalictrum minus L., 1753. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  G. ARNAL
© MNHN-CBNBP G. ARNAL

Caractères diagnostiques :

Plante vivace de 10 à 100 cm de hauteur, à souche cespiteuse, parfois à rhizomes assez courts. Tige flexueuse anguleuse, profondément striée, glauque, glabre ou couverte de poils glanduleux. Feuilles alternes aussi larges que longues, ternées, à contour triangulaire, à folioles moyennes, petites ou grandes, trilobées ou tridentées, glauques en dessous. Fleurs verdâtres ou jaunâtres, assez petites, groupées en panicule lâche, étalée, plus ou moins feuillée ; étamines plus ou moins pendantes ; stigmates non denticulés. Fruits = 3-15 akènes sessiles, ovales ou en fuseau, à côtes saillantes. Floraison de juin à août. T. minus ssp majus présente les caractères suivants : de grande taille (dépassant généralement 60 cm), à souche le plus souvent cespiteuse ; feuilles disposées régulièrement du bas en haut de la plante, les supérieures à peine plus petites que les autres ; bractées, au moins les inférieures, de taille comparable à celle des feuilles supérieures ; tige droite ou presque droite ; folioles ayant souvent leur plus grande largeur vers le milieu ou en dessous de celui-ci (15-30 mm de largeur), faiblement papilleuses à la face inférieure et à nervures peu saillantes sur celle-ci ; rameaux inférieurs de la panicule naissant à partir du milieu de la tige. T. minus ssp minus se décrit comme suit : plus petit (ne dépassant pas 60 cm de hauteur), à souche stolonifère ; folioles de 4-15 mm de large ; rameaux inférieurs de la panicule naissant au-dessus du milieu de la tige.

Confusions possibles :

C'est une espèce très polymorphe, comprenant de nombreuses sous-espèces et variétés et qui peut être confondue, à l'état végétatif, avec Thalictrella thalictroides. T. minus ssp majus peut être confondu avec d'autres Pigamons de grande taille, notamment T. aquilegiifolium, bien que les fleurs soient très différentes.

Caractères biologiques :

Hémicryptophyte. Dispersé par le vent. Plante vénéneuse. Il existe des variétés cultivées comme plantes ornementales et susceptibles de s'échapper des jardins.

Aspects des populations sociabilité :

Cette espèce constitue rarement des populations importantes.

Caractères écologiques :

Pelouses, coteaux, rocailles, bois secs, lisières et clairières forestières ; surtout sur substrat calcaire. Se rencontre de l'étage collinéen à l'étage alpin (jusqu'à 2400 m). T. minus ssp majus se rencontre surtout dans les milieux frais et ombragés, en particulier dans les ripisylves mais aussi dans les bois et les prés secs. T. minus ssp minus préfère, quant à lui, des milieux secs (voire rocailleux) et ensoleillés.

Habitats concernés :

Pelouses (Festuco-Brometea) ; lisières (Trifolio-Geranietea) ; corniches et crêtes ventées (Genistion lobelii) ; fruticées (Berberidion vulgaris) ; chênaies pubescentes (Quercion pubescenti-sessiliflorae).

Répartition géographique :

Eurasiatique, subméditerranéenne. En France, espèce présente et assez commune dans toute la France ; rare ou absente en Bretagne et en région méditerranéenne. Dans le territoire d’agrément du CBNBP, T. minus est représenté dans toutes les régions (Bourgogne, Champagne-Ardenne, Centre, Ile-de-France) ainsi que la Sarthe. T. minus ssp majus est distribué en Europe centrale, des Pays-Bas et de la Lorraine à l'Autriche et à l'Italie septentrionale. En France, il est présent, entre autres, en Bourgogne, dans la Vallée de la Loire, en Auvergne, dans les Causses.

Etat des populations :

C'est une espèce encore assez bien disséminée en France. T. minus ssp majus semble avoir disparu de nombreuses stations du territoire d’agrément du CBNBP (Champagne-Ardenne, Centre, l’ouest de la Bourgogne).

Menaces potentielles :

Les menaces sont la fermeture des milieux, la dégradation par la surfréquentation et l'intensification des pratiques sylvicoles.

Bibliographie :

- ANTONETTI P., BRUGEL E., KESSLER F., BARBE J.-P. & TORT M., 2006. Atlas de la flore d'Auvergne - Conservatoire botanique national du Massif central. 984 p.
- BARDAT J., BIORET F., BOTINEAU M., BOULLET V., DELPECH R., GEHU J.-M., HAURY J., LACOSTE A., RAMEAU J.-C., ROYER J.-M., ROUX G. & TOUFFET J. , 2004. Prodrome des végétations de France. Publications Scientifiques du Museum national d’Histoire naturelle, Paris. Patrimoines naturels, 61 : 171 p.
- BERNARD C., 1996. Flore des Causses. Deuxième tirage. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest, nouvelle série - n° spécial 14 : 705 p.
- BONNIER G., réédition 1990. La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes. Editions Belin, Paris. 1401 p.
- BOURNERIAS M., ARNAL G., BOCK C., 2001. Guide des groupements végétaux de la région parisienne. Nouvelle édition illustrée. Editions Belin, Paris. 640 p.
- BUGNON F., FELZINES J.-C., LOISEAU J.-E., ROYER J.-M., 1993. Nouvelle Flore de Bourgogne. Tome I – Catalogue général et fichier bibliographique. Bulletin scientifique de Bourgogne, édition hors série. Dijon. 217 p.
- BUGNON F., 1995. Nouvelle Flore de Bourgogne. Tome II – Clés de détermination. Bulletin scientifique de Bourgogne, édition hors série, Dijon. 35 p. + XLII + 784 p.
- DURIN L., FRANCK J., GEHU J.-M., 1996. Flore illustrée de la région Nord-Pas-de-Calais et des territoires voisins pour la détermination aisée et scientifique des plantes sauvages. 2ème édition revue et corrigée. Centre régional de phytosociologie et Conservatoire botanique national de Bailleul. j + XLVII + 340 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.
- RAMEAU J.-C., MANSION D., DUME G., 1989. Flore forestière française, guide écologique illustré, tome 1 : Plaines et collines. Ministère de l’Agriculture et Institut pour le développement forestier, Paris. 1785 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006