Dernière mise à jour des données : 25 Juillet 2021

Espèce végétale

Spergula arvensis L., 1753

Spergule des champs, Espargoutte des champs, Spargelle

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD, octobre 2001. Spergula arvensis L., 1753. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© G. ARNAL
© G. ARNAL

Caractères diagnostiques :

Plante annuelle, généralement glanduleuse, pubescente et visqueuse de 10 à 40 cm hauteur ; tiges ascendantes genouillées ; feuilles fasciculées et linéaires, creusées en dessous d'un sillon ; stipules larges. Petites fleurs blanches, 5 pétales entiers et blancs, 5-10 étamines, 5 styles ; pédoncules fructifères réfractés. Capsule ovale dépassant généralement les sépales, à 5 valves ; graines en forme de lentilles, parfois papilleuses, à rebord marqué de ponctuations et très étroitement ailées (au plus 1/10 du diamètre total de la graine). Floraison de mai à septembre.

Confusions possibles :

L'espèce est variable ; plusieurs variétés ont été décrites : - var. sativa généralement à 10 étamines, à graines noires dépourvues de papilles, - var. arvensis, généralement à 5 étamines, à graines brun noirâtres, couvertes de papilles, - var. praevisa, peu robuste, peu ramifiée, dressée et presque glabre.

Caractères biologiques :

Thérophyte à germination hivernale.

Aspects des populations sociabilité :

C'est une plante parfois (rarement) utilisée comme fourrage. Il existe un cultivar : sativa, à graines noires, finement ponctuées.

Caractères écologiques :

Champs, sur sols siliceux de préférence. Indicateur d'acidité du sol. S'élève jusqu'à 1300 m.

Habitats concernés :

Aperion spica-venti.

Répartition géographique :

C'est une espèce subcosmopolite, présente dans toute la France mais à répartition inégale ; globalement rare dans la région méditerranéenne, assez commune à commune dans l'ouest, En Ile-de-France, Picardie, Lorraine, Bretagne, Val-de-Loire…

Etat des populations :

L'espèce se maintient globalement assez bien.

Menaces potentielles :

Spergula arvensis peut être menacée ponctuellement par la modernisation des pratiques agricoles, notamment l'utilisation de désherbants.

Bibliographie :

- ABBAYES (des) H., CLAUSTRES G., CORILLION R., DUPONT P., 1971. Flore et végétation du Massif armoricain - Tome 1 : flore vasculaire. Presses Universitaires de Bretagne, Saint-Brieuc. LXXV + 1226 p.
- BONNIER G., réédition 1990. La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes. Editions Belin, Paris. 1401 p.
- BUGNON F., 1995. Nouvelle Flore de Bourgogne. Tome II – Clés de détermination. Bulletin scientifique de Bourgogne, édition hors série, Dijon. 35 p. + XLII + 784 p.
- GRENIER E., 1992. Flore d'Auvergne. Société linéenne de Lyon. 655 p.
- JAUZEIN P., 1995. Flore des champs cultivés. INRA Editions/SOPRA, Paris et Vélizy-Villacoublay. 898 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.
- NETIEN G., 1993. Flore Lyonnaise. Société Linéenne de Lyon. 623 p.
- VERNIER F., 1994. Flore de Lorraine : "de l'Argonne aux collines sous-vosgiennes" (massif vosgien exclu). Kruch, Raon-L’Etape. 365 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006