Dernière mise à jour des données : 18 Avril 2021

Espèce végétale

Rorippa palustris (L.) Besser, 1821

Rorippe faux-cresson, Cresson des marais

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD, novembre 2002. Rorippa palustris (L.) Besser, 1821. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  J. CORDIER
© MNHN-CBNBP J. CORDIER

Caractères diagnostiques :

Plante annuelle, bisannuelle ou parfois perennante, de 8 à 50 cm de hauteur, plus ou moins glabre, à racine pivotante. Tige dressée ou ascendante, diffuse ou couchée, sillonnée. Feuilles inférieures pétiolées, lyrées-pennatifides, à 3 à 6 paires de segments dentés ; segment terminal lobé ou denté ; feuilles supérieures subsessiles et demi-embrassantes, pennatifides, à segments dentés. Inflorescence allongée ; pétales jaune clair de 1,6 à 2,5 mm de longueur, égalant environ les sépales ou un peu plus courts. Fruit = silique courte (4 à 9 mm de longueur) et épaisse, un peu courbée et lisse, à bec d'environ 0,8 mm de longueur ; pédicelle fructifère étalé, égalant environ la silique. Graines jaunâtres, lisses. Floraison de juin à octobre.

Confusions possibles :

C'est une espèce proche de R. islandica qui a des pédicelles fructifères environ deux fois plus courts que les siliques et des sépales plus petits (1 à 1,5 mm de longueur).

Caractères biologiques :

Thérophyte ou hémicryptophyte bisannuel.

Aspects des populations sociabilité :

Caractères écologiques :

Bord des rivières et des étangs, milieux temporairement inondés.

Habitats concernés :

Végétation herbacée riveraine des eaux vives (Glycerio fluitans-Sparganion neglecti).

Répartition géographique :

C'est une espèce présente dans toute la zone tempérée et froide de l'hémisphère boréal. Elle se rencontre dans presque toute l'Europe, en dehors de l'Albanie, la Grèce, la Turquie d'Europe et de nombreuses iles (Islande, Sardaigne, Corse, Sicile, Baléares, Crète). En France, elle est présente et assez commune sur presque tout le territoire, mais rare dans le midi.

Etat des populations :

R. palustris semble être assez stable en France, mais paraît localement en régression (ouest, nord et nord-est).

Menaces potentielles :

Ce n'est pas une espèce menacée à court terme.

Bibliographie :

- ABBAYES (des) H., CLAUSTRES G., CORILLION R., DUPONT P., 1971. Flore et végétation du Massif armoricain - Tome 1 : flore vasculaire. Presses Universitaires de Bretagne, Saint-Brieuc. LXXV + 1226 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.
- LAUBER K., WAGNER G., 1998, 2ème édition revue et corrigée 2001. Flora Helvetica. Flore illustrée de Suisse. Editions Haupt. 1615 p.
- NETIEN G., 1993. Flore Lyonnaise. Société Linéenne de Lyon. 623 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006