Dernière mise à jour des données : 16 Janvier 2022

Espèce végétale

Ranunculus paludosus Poir., 1789

Renoncule des marais, Renoncule à feuilles de cerfeuil

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD, novembre 2000. Ranunculus paludosus Poir., 1789. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  R. DUPRE
© MNHN-CBNBP R. DUPRE

Caractères diagnostiques :

Plante vivace de 10 à 50 cm de hauteur.Tige dressée, entourée à la base de fibres (reste des feuilles mortes). Racines fibreuses partiellement tuberculées (tubercules fusiformes). Feuilles basales apparaissant au moment de la floraison, généralement divisées en nombreux lobes étroits, à divisions en segments étroits et dentés. Fleurs jaunes, peu nombreuses (1 à 8). Sépales étalés contre les pétales (ou rarement presque renversés) ; pétales généralement deux fois plus longs que les sépales ; carpelles à bec droit, égalant la moitié de la longueur des sépales pubescents, disposés en une masse ovoïde. Floraison d'avril à juin.

Confusions possibles :

Caractères biologiques :

Géophyte à bulbes ; plante vénéneuse.

Aspects des populations sociabilité :

Caractères écologiques :

Coteaux secs, pelouses sablonneuses, clairières, falaises littorales ; présente jusqu'à une altitude de 800 m.

Habitats concernés :

C'est une espèce pionnière, xérophile, calcifuge associée au Sedo-Scleranthion.

Répartition géographique :

C'est une espèce méditerranéenne atlantique, présente en Europe occidentale et méridionnale, Asie occidentale, Inde et Afrique du Nord. Elle est assez bien disséminée en France, mais assez rare de façon générale ; est surtout présente dans le centre ouest de la France (Pays-de-la-Loire, Centre, Bretagne, Poitou-Charentes et Ile-de-France) et dans la région méditerranéenne ; absente dans le nord et dans le nord-est.

Etat des populations :

Les populations sont en régression dans toute la France.

Menaces potentielles :

R. paludosus est menacée par la régression (fermeture) des pelouses sèches, calcicoles, notamment du fait de l'abandon du pâturage extensif sur ces milieux.

Bibliographie :

- BONNIER G., réédition 1990. La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes. Editions Belin, Paris. 1401 p.
- CORILLION R., 1982. Flore et végétation de la Vallée de la Loire (cours occidental : de l'Orléanais à l'estuaire). Tome 1 : Textes. Imprimerie JOUVE, Paris. 736 p.
- DUPONT P., 1990. Atlas partiel de la flore de France. Collection Patrimoines Naturels – Volume n° 3. Muséum national d'histoire naturelle, Paris. 442 p.
- PROVOST M., 1998. Flore vasculaire de Basse-Normandie : avec suppléments pour la Haute-Normandie. Presses Universitaires de Caen. 2 volumes : xxv, 410 p., xii, 492 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006