Dernière mise à jour des données : 27 Février 2022

Espèce végétale

Paspalum distichum L., 1759

Paspale à deux épis

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Naturalisé

Citation de cette fiche : M. DESCHAMPS, Décembre 2007. Paspalum distichum L., 1759. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  L. BOUDIN
© MNHN-CBNBP L. BOUDIN

Caractères diagnostiques :

Plante vivace de 30-100 cm de hauteur, à rhizome rampant pouvant atteindre plusieurs mètres de long, radicant aux nœuds. Tiges couchées et ascendantes. Feuilles planes, un peu glauques, larges de 3-7 mm ; ligule membraneuse, très courte, obtuse ; gaine à gorge pubescente. Inflorescence formée de deux grappes (rarement trois ou quatre) en forme d’épis dressés et disposés en V ; grappes rapprochées sur un axe de moins de 3 cm, longues de 1,5-7 cm et larges de 2-3 mm ; épillets longs de 2,5-3,5 mm, ovales, unilatéraux, imbriqués et généralement insérés par deux à chaque nœud du rachis ; glume supérieure ayant 3-5 nervures, généralement pubescente, presque aussi longue que l’épillet ; glume inférieure très réduite (moins de 1 mm). Floraison de juillet à octobre.

Confusions possibles :

Il y a un risque de confusion, à l’état végétatif, avec d’autres poacées plus ou moins rampantes, comme Cynodon dactylon, difficile à distinguer en l’absence d’inflorescence.

Caractères biologiques :

Géophyte rhizomateux.

Aspects des populations sociabilité :

Cette espèce se reproduit facilement par la production de stolons longs, étroits, à entrenoeuds nombreux lui permettant de coloniser rapidement les zones alluviales ; considérée comme invasive.

Caractères écologiques :

Espèce qui apprécie les substrats sablonneux ou vaseux inondés ou temporairement exondés. Basses grèves et berges du lit mineur des fleuves ; plans d’eau ; rizières.

Habitats concernés :

Communautés pionnières des zones exondées ; communautés d’hélophytes ; communautés aquatiques.

Répartition géographique :

Espèce originaire d’Amérique tropicale. Naturalisée en Europe. En France, espèce principalement répandue dans le Midi, le sud-ouest et l’ouest ainsi qu’en Corse ; également adventice sur les rives de la Loire en région Centre. Dans le territoire d’agrément du CBNBP, P. distichum est présent uniquement dans le Val de Loire (entre le bec de Vienne et Orléans) et ponctuellement sur les rives de la Vienne en Indre-et-Loire.

Etat des populations :

L’expansion de cette espèce se poursuit sur l’axe ligérien où elle colonise rapidement le lit mineur.

Menaces potentielles :

Adventice des rizières, P. distichum croît en tâches abondantes et monospécifiques qui risquent d’étouffer les cultures. Dans les milieux naturels, cette espèce envahissante concurrence la végétation indigène.

Bibliographie :

- BOUDIN L., CORDIER J. & MORET J., 2007. Atlas de la flore remarquable du Val de Loire, entre le bec d'Allier et le bec de Vienne. Museum national d'Histoire naturelle, Paris. 464 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006