Dernière mise à jour des données : 19 Septembre2021

Espèce végétale

Maianthemum bifolium (L.) F.W.Schmidt, 1794

Petit muguet à deux feuilles, Maïanthème à deux feuilles, Petit muguet à deux fleurs

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD, R. BAJON, novembre 2000. Maianthemum bifolium (L.) F.W.Schmidt, 1794. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  J. MORET
© MNHN-CBNBP J. MORET

Caractères diagnostiques :

Plante vivace de 10 à 20 cm de hauteur ; tige souterraine longuement traçante ; tige dressée simple, anguleuse, coudée au niveau de l'insertion des feuilles. Deux feuilles (rarement 1, 3 ou 4), cordiformes, espacées et situées dans la partie supérieure de la tige ; pétiole court ; limbe à face supérieure luisante, face inférieure légèrement pubescente et bords un peu rugeux. Fleurs blanches, petites, généralement réunies par 2 en une courte grappe terminale ; fruits charnus, globuleux, rouges à maturité. Floraison en mai-juin.

Confusions possibles :

Espèce tout à fait reconnaissable.

Caractères biologiques :

Géophyte à rhizome. Pollinisation par les insectes. Dissémination des fruits et des graines par divers animaux.

Aspects des populations sociabilité :

Multiplication végétative importante par division des tiges souterraines.

Caractères écologiques :

Plante mésoxérophile, d'ombre ou de mi-ombre ; dans les forêts de feuillus ou de résineux, ou en lisière forestière ; plutôt calcifuge ; jusqu'à 2100 m d'altitude.

Habitats concernés :

Dans les hêtraies-chênaies ou les chênaies acidiphiles des Quercetalia robori-petraeae, et surtout dans les hêtraies et les hêtraies sapinières acidiphiles du Fagion, les pessières du Piceion.

Répartition géographique :

Espèce circumboréale, présente dans une grande partie de l'Europe, au sud jusque dans le nord de l'Espagne, dans les Appennins, dans les Carpathes, en Crimée; aussi en Sibérie, au Japon, dans toute l'Amérique du nord boréale et tempérée, au Groenland. En France, surtout dans les collines et les montagnes de l'est et du centre; plus rare en plaine: en flandre, en Picardie, en Champagne; quelques stations très isolées en Ile-de-France et en Normandie (peut-être pas toutes indigènes?)

Etat des populations :

L'espèce semble être en régression dans le Bassin Parisien, mais elle reste globalement assez stable et se maintient bien dans les montagnes.

Menaces potentielles :

M. bifolium ne semble pas menacée à court terme, sauf peut-être dans ses stations isolées de plaine.

Bibliographie :

- BONNIER G., réédition 1990. La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes. Editions Belin, Paris. 1401 p.
- DUPONT P., 1990. Atlas partiel de la flore de France. Collection Patrimoines Naturels – Volume n° 3. Muséum national d'histoire naturelle, Paris. 442 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.
- RAMEAU J.-C., MANSION D., DUME G., 1989. Flore forestière française, guide écologique illustré, tome 1 : Plaines et collines. Ministère de l’Agriculture et Institut pour le développement forestier, Paris. 1785 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006