Dernière mise à jour des données : 10 Janvier 2021

Espèce végétale

Lycopodiella inundata (L.) Holub, 1964

Lycopode des tourbières, Lycopode inondé

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : F. VEST, R. BAJON, septembre 2000. Lycopodiella inundata (L.) Holub, 1964. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  R. DUPRE
© MNHN-CBNBP R. DUPRE

Caractères diagnostiques :

Plante de petite taille, de 5 à 20 cm, rampant sur le sol ; tige principale courte, rampante et parfois à demi enterrée dans le substrat, portant de nombreuses petites racines dichotomes, se desséchant en partie à l'automne pour donner naissance à une nouvelle pousse de 3-5 cm ; une ou deux tiges dressées, pouvant atteindre 15-20 cm de hauteur, d'un vert vif et brillant. Feuilles serrées, imbriquées sur plus de 4 rangs, couvrant complètement la tige et le rameaux ; toutes semblables, étroites, linéaires-acuminées, translucides, les feuilles sporifères ne différant des feuilles stériles que par leur base élargie et la dent qu'elles portent de chaque côté. Epis fructifères très peu différenciés, apparaissant à la fin du printemps et se desséchant à l'automne.

Confusions possibles :

Possibles avec d'autres Lycopodes, par exemple avec L. clavatum (qui forme des rameaux très longs et des épis bien différenciés), ou avec Huperzia selago (qui n'a pas de tige rampante).

Caractères biologiques :

Chaméphyte.

Aspects des populations sociabilité :

Peut former des populations denses sur des sols nus et découverts, mais le plus souvent discrète.

Caractères écologiques :

Héliophile, hygrophile et acidiphile presque stricte, c'est une espèce pionnière qui s'installe sur les surfaces dénudées des tourbières à sphaignes et landes tourbeuses acides, et parfois aussi dans les dépressions humides arrière-littorales ; depuis la plaine jusqu'à l'étage montagnard, peut atteindre 1500 m dans les Alpes..

Habitats concernés :

Dans les groupements tourbeux acides du Rhynchosporion albae

Répartition géographique :

Espèce circumboréale mais plus abondante dans les régions boréo-atlantiques ; présente en Europe du nord, de la Laponie aux Monts cantabriques, aux Pyrénées, aux Alpes, aux Carpathes, plus disséminée sur les plateaux de l'ouest de la Russie, jusque vers l'Oural ; aussi aux Açores ; présente dans l'est de l'Amérique du nord, du Labrador aux Appalaches, plus rare vers l'ouest et les Rocheuses ; présente également dans les montagnes du Japon. En France, plutôt rare, et inégalement répartie ; nulle dans la région méditerranéenne, Corse comprise ; exceptionnelle dans une grande partie des plaines du sud-ouest, de l'ouest, du centre, du nord ; disséminée dans le Massif central, dans les Alpes et les Pyrénées ; encore assez bien repésentée dans les montagnes du nord-est, Vosges et Jura.

Etat des populations :

En régression générale ; devenu rare, voire exceptionnelle, et non revue depuis longtemps dans de nombreuses régions. La plupart des stations sont dans des situations très précaires…

Menaces potentielles :

Ce sont bien sûr celles qui pèsent sur le milieux de tourbières : drainage, eutrophisation, ou encore abandon des pratiques rurales traditionnelles qui conduisent à la fermeture des milieux.

Bibliographie :

- ARNAL G., 1996. Les Plantes protégées d'Ile-de-France. Collection Parthénope - Editions Biotope, Paris. 349 p.
- BONNIER G., réédition 1990. La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes. Editions Belin, Paris. 1401 p.
- BOURNERIAS M., ARNAL G., BOCK C., 2001. Guide des groupements végétaux de la région parisienne. Nouvelle édition illustrée. Editions Belin, Paris. 640 p.
- DANTON P., BAFFRAY M., 1995. Inventaire des plantes protégées en France. Editions Nathan et Association française pour la conservation des espèces végétales (A.F.C.E.V), Paris et Mulhouse. 294 p.
- JALAS J., SUOMINEN J., 1972. Atlas florae Europaeae : distribution of vascular plants in Europe . 1 . Pteridophyta. Committee for mapping the flora of Europe - Societas biologica Fennica Vanamo, Helsinki. 121 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.
- OLIVIER L., GALLAND J.-P., MAURIN H., 1995. Livre rouge de la flore menacée de France. Tome I – Espèces prioritaires. Museum national d’histoire naturelle, Conservatoire botanique national de Porquerolles, Ministère de l’Environnement. Patrimoines Naturels, 20 : 621 p.
- PAGE C-N., 1997. The ferns of Britain and Ireland – 2ème édition. Cambridge University Press, New York. 540 p.
- PRELLI R., BOUDRIE M., 1992. Atlas écologique des fougères et plantes alliées : illustration et répartition des Ptéridophytes de France. Editions Lechevalier, Paris. 272 p.
- PRELLI R., 2001. Les Fougères et plantes alliées de France et d'Europe occidentale. Editions Belin, Paris. 431 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006