Dernière mise à jour des données : 18 Avril 2021

Espèce végétale

Lunaria rediviva L., 1753

Lunaire vivace, Lunaire odorante

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : M. DESCHAMPS, Mai 2007. Lunaria rediviva L., 1753. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  J. MORET
© MNHN-CBNBP J. MORET

Caractères diagnostiques :

Plante vivace de 40-130 cm de hauteur. Tige dressée pubérulente, ramifiée en haut. Grandes feuilles alternes, toutes pétiolées, ovales cordées (en forme de coeur) et finement dentées. Grandes fleurs lilacées ou violacées, veinées de lilas ou de violet, odorantes (parfum de narcisse). Fruit = silicule oblongue elliptique (longue de 3,5 à 9 cm), mince, aiguë aux deux extrémités, finement réticulée, pendante à maturité. Graines non ailées. Floraison de mai à août.

Confusions possibles :

Semblable à L. annua mais dont les feuilles supérieures sont sessiles, les pétales purpurins et les siliques ovales à orbiculaires.

Caractères biologiques :

Hémicryptophyte. Plante mellifère. Cultivé comme plante ornementale.

Aspects des populations sociabilité :

Caractères écologiques :

Bois frais de pentes, ravins, éboulis ombragés sur substrats calcaires. Espèce sciaphile qui apprécie les sols frais. Se rencontre de 400 à 1400 m d'altitude (optimum à l'étage montagnard).

Habitats concernés :

Erablières (Tilio platyphylli-Acerion pseudoplatani), hêtraies-sapinières (Fagion sylvaticae), hêtraies d'altitude (Acerion pseudoplatani), aulnaies-frênaies (Alnion incanae)…

Répartition géographique :

Europe méridionale et médiane (périalpine). Sibérie occidentale. En France, espèce présente dans le nord-est, le Massif central, les Alpes, les Corbières, ponctuellement dans les Pyrénées ; çà et là dans le Centre et nulle ailleurs. Dans le territoire d’agrément du CBNBP, L. rediviva est très rare et dispersé en Côte d’Or et Haute-Marne ; ponctuel dans le nord des Ardennes et du Cher.

Etat des populations :

Espèce assez commune en Auvergne surtout à l'étage montagnard, mais rare à très rare dans certaines régions comme le Limousin, les Causses, les Hautes-Alpes.

Menaces potentielles :

La conservation de cette espèce passe par le maintien des peuplements feuillus dans ses localités.

Bibliographie :

- BARDAT J., BIORET F., BOTINEAU M., BOULLET V., DELPECH R., GEHU J.-M., HAURY J., LACOSTE A., RAMEAU J.-C., ROYER J.-M., ROUX G. & TOUFFET J. , 2004. Prodrome des végétations de France. Publications Scientifiques du Museum national d’Histoire naturelle, Paris. Patrimoines naturels, 61 : 171 p.
- BERNARD C., 1996. Flore des Causses. Deuxième tirage. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest, nouvelle série - n° spécial 14 : 705 p.
- CHAS E., 1994. Atlas de la flore des Hautes-Alpes. Conservatoire botanique national de Gap-Charance, Conservatoire des espaces naturels de Provence et des Alpes du Sud, Parc National des Ecrins, Gap. 816 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.
- LAUBER K., WAGNER G., 1998, 2ème édition revue et corrigée 2001. Flora Helvetica. Flore illustrée de Suisse. Editions Haupt. 1615 p.
- RAMEAU J.-C., MANSION D., DUME G., 1989. Flore forestière française, guide écologique illustré, tome 1 : Plaines et collines. Ministère de l’Agriculture et Institut pour le développement forestier, Paris. 1785 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006