Dernière mise à jour des données : 20 Juin 2021

Espèce végétale

Juncus squarrosus L., 1753

Jonc rude, Jonc raide, Brossière

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD, R. BAJON, novembre 2000. Juncus squarrosus L., 1753. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© G. ARNAL
© G. ARNAL

Caractères diagnostiques :

Plante vivace de 15 à 60 cm de hauteur, à souche épaisse et fibreuse. Tiges florifères faiblement anguleuses, plus longues que les feuilles. Feuilles nombreuses, en rosette basale, dressées, pleines, rigides, très étroites, à limbe fortement canaliculé en dessus, à gaine élargie et deux oreillettes. Inflorescence = grappe complexe, souvent étagée sur la tige, dépassant les bractées insérées à sa base. Fleurs verdâtres ou roussâtres, courtement pédonculées ; sépales et pétales subégaux, ovales-lancéolés, brun foncé avec une marge hyaline ; 6 étamines ; fruit = capsule ovoïde, mucronée, égalant environ le périanthe.

Confusions possibles :

Espèce caractéristique, qui ne pose pas de problèmes particuliers de détermination.

Caractères biologiques :

Hémicryptophyte.

Aspects des populations sociabilité :

Plante pouvant former des touffes denses, à multiplication végétative importante.

Caractères écologiques :

Dans les prairies et les landes tourbeuses, au bord des tourbières, en milieu acide, jusqu'à 1800 m d'altitude.

Habitats concernés :

Dans les landes et les prairies tourbeuses à Sphaignes des Oxycocco-Sphagnetea ; aussi dans les prairies humides acides du Molinion coeruleae.

Répartition géographique :

Espèce circumboréale tempérée, présente dans pratiquement toute l'Europe, à l'exception des régions circumméditerranéennes, dans toute l'Asie tempérée et en Amérique du nord. En France, présent un peu partout dans le nord et dans l'ouest, mais très rare ou nul dans les montagnes (Jura, Alpes, Pyrénées), dans le Midi méditerranéen et en Corse.

Etat des populations :

Semble être en régression en France, surtout en plaine.

Menaces potentielles :

Localement menacé en plaine, sur des populations relictuelles, du fait de la dégradation ou de la destruction de ses habitats très fragiles (prairies humides, tourbières).

Bibliographie :

- BONNIER G., réédition 1990. La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes. Editions Belin, Paris. 1401 p.
- DUPONT P., 1990. Atlas partiel de la flore de France. Collection Patrimoines Naturels – Volume n° 3. Muséum national d'histoire naturelle, Paris. 442 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006