Dernière mise à jour des données : 27 Février 2022

Espèce végétale

Glebionis segetum (L.) Fourr., 1869

Chrysanthème des moissons, Chrysanthème des blés

Cette espèce bénéficie d'un statut réglementaire ou patrimonial sur tout ou partie du territoire d'agrément du CBNBP et de la Sarthe

(, Equisetopsida)

 
Statut d'indigénat sur le territoire d'agrément : Indigène

Citation de cette fiche : A. LOMBARD/G.ARNAL, novembre 2001. Glebionis segetum (L.) Fourr., 1869. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2006. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

© MNHN-CBNBP  G. ARNAL
© MNHN-CBNBP G. ARNAL

Caractères diagnostiques :

Plante annuelle, glabre, de 20-60 cm de hauteur, un peu charnue et glaucescente ; tige ascendante ou dressée, simple ou ramifiée. Feuilles de 2 à 8 cm de longueur ; limbes à lobes (lorsqu'ils existent) aigus au sommet ; feuilles inférieures et moyennes à pétiole ailé, profondément découpées en segments larges ; feuilles supérieures entières ou à grosses dents espacées, embrassantes. Inflorescence en capitules solitaires à l'extrémité de pédoncules, de 3 à 5 cm de diamètre ; pédoncule renflé en massue au sommet ; involucre à bractées externes ovales-obtuses, à bordure scarieuse étroite ; bractées internes plus longues, à large bordure scarieuse brun pâle ; fleurs tubuleuses jaunes à ligules jaune d'or, allongées rayonnantes. Fruits = akènes ; les internes cylindriques à 10 côtes saillantes ; les externes aussi larges que longs, munis de deux ailes latérales. Floraison de mai à octobre.

Confusions possibles :

Peut parfois se confondre avec Pinardia coronaria qui a cependant la particularité d'avoir toutes ses feuilles très divisées.

Caractères biologiques :

Thérophyte à germination hivernale. Plante vulnéraire, ses fleurs fournissent également une teinture jaune.

Aspects des populations sociabilité :

Caractères écologiques :

Ne s'élève pas à une grande altitude sur les montagnes. Végétation commensale des cultures annuelles ou sarclées.

Habitats concernés :

Moissons et cultures sur sables argileux ou siliceux (Scleranthion annui).

Répartition géographique :

Europe ; Asie du Sud-Ouest ; Afrique septentrionale ; naturalisé en Amérique du Nord. En France, espèce présente et assez commune dans une large partie ouest avec des lacunes dans le Massif central et la région Centre ; rare en général dans l'est ; absente de toute la chaîne des Alpes. Dans le territoire d'agrément du CBNBP, G. Segetum est localisé dans la Sarthe, l'Eure-et-Loir, le Loir-et-Cher et disséminé çà et là en Ile-de-France.

Etat des populations :

G. segetum a fortement régressé dans tout le territoire d'agrément du CBNBP et semble avoir disparu en Champagne-Ardenne et en Bourgogne.

Menaces potentielles :

C'est une espèce des moissons qui s'est raréfiée avec les méthodes moderne de culture.

Bibliographie :

- ABBAYES (des) H., CLAUSTRES G., CORILLION R., DUPONT P., 1971. Flore et végétation du Massif armoricain - Tome 1 : flore vasculaire. Presses Universitaires de Bretagne, Saint-Brieuc. LXXV + 1226 p.
- BARDAT J., BIORET F., BOTINEAU M., BOULLET V., DELPECH R., GEHU J.-M., HAURY J., LACOSTE A., RAMEAU J.-C., ROYER J.-M., ROUX G. & TOUFFET J. , 2004. Prodrome des végétations de France. Publications Scientifiques du Museum national d’Histoire naturelle, Paris. Patrimoines naturels, 61 : 171 p.
- BONNIER G., réédition 1990. La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes. Editions Belin, Paris. 1401 p.
- JAUZEIN P., 1995. Flore des champs cultivés. INRA Editions/SOPRA, Paris et Vélizy-Villacoublay. 898 p.
- LAMBINON J., DELVOSALLE L., DUVIGNEAUD J., 1973, cinquième édition 2004. Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, Meise. CXXX + 1167 p.

Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2006