Présentation
Missions
 

Missions

Le Conservatoire botanique national du Bassin parisien a quatre missions 

  • Une mission de connaissance de l’état et de l’évolution de la flore sauvage et des habitats naturels et semi-naturels.
    A ce titre, il réalise un inventaire de la flore (non seulement les espèces protégées, mais aussi la "flore ordinaire") et un inventaire des végétations.

  • Une mission de conservation des espèces les plus menacées. Les espèces particulièrement en danger font ensuite l'objet d'une conservation in situ (propositions de mesures de gestion) et ex situ (constitution d'une banque de gènes).

  • Une mission d’assistance technique et scientifique auprès de l’Etat, de ses établissements publics, des collectivités territoriales et de leurs groupements, en matière de flore sauvage et des habitats naturels et semi-naturels.

  • Une mission d’information et d’éducation du public à la connaissance et à la préservation de la diversité végétale.
    Cette mission s'exerce suivant quatre axes :

    • publications scientifiques,
    • muséologie et sensibilisation du public,
    • expertises,
    • enseignement et vie universitaire.

Le Conservatoire botanique développe donc deux types d'activités :

les unes en relation avec le Ministère en charge de l'Ecologie et du Développement Durable et les autres en relation avec le Ministère en charge de l'Enseignement supérieur et de la recherche.

Les activités en liaison avec le Ministère en charge de l'Ecologie et du Développement Durable concernent :

  • les inventaires de terrain,
  • la gestion d'une base de données factuelles liée à un Système d'Informations Géographique (SIG),
  • la mise au point de mesures de gestion des espèces les plus menacées in situ,
  • la constitution de collections de sauvegarde (banques de gènes),
  • l'organisation de l'information sur les espèces en voie de disparition.

Les activités en liaison avec le Ministère en charge de l'Enseignement supérieur et de la recherche sont complémentaires des précédentes. Elles portent sur la Biologie de la conservation :

  • étude de l'évolution des espèces à faibles nombres de populations et/ou faibles effectifs,
  • stratégies associées de gestion (renforcements des populations, réintroductions d'espèces et conservation des milieux).

Au plan régional,

le Conservatoire est inséré dans le réseau des structures liées à la conservation de la nature par des conventions qu'il a tissées avec :
  • des établissements publics,
  • des collectivités et agences territoriales,
  • des parcs naturels régionaux,
  • des Conservatoires des sites,
  • des bureaux d'études.

Au plan national,

depuis le 1er janvier 2017, l'Agence française pour la biodiversité (AFB) assure la coordination technique des Conservatoires botaniques nationaux (CBN).
https://www.afbiodiversite.fr/fr/actualites/zoom-sur-les-conservatoires-botaniques-nationaux

Au plan international,

le Conservatoire botanique national du Bassin parisien est appelé à jouer un rôle certain dans les grands programmes internationaux de conservation du patrimoine végétal de par la position de référence que souhaite voir jouer le Muséum et de par ses liens avec les autres grands centres de conservation étrangers.
Accueil  |   Contactez-nous  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Aide  |   Webmaster

© CBNBP-MNHN 2015